MENU

LE PREMIER PAS SUR LA LUNE

Par ces belles nuits d’été, tout un chacun peut observer la Lune passant paisiblement au dessus de nos têtes. Mais il y a 50 ans jour pour jour, la Lune avait rendez-vous avec l’histoire humaine… LE PREMIER PAS SUR LA LUNE

Mission APOLLO

Au XIX° siècle, les hommes finissent de cartographier la Terre : Elle est entièrement

connue… On veut alors découvrir d’autres territoires ! La Lune, ce satellite qui tourne

autour, devient la nouvelle ”Frontière à atteindre” Mais elle est très loin, à 384000Km !

Et il faut dépasser le ciel, ce qui est très compliqué a cause de la gravité !

Il faut inventer des fusées !

Pendant la seconde guerre mondiale, des ingénieurs Allemands fabriquent les premiers missiles, les V2, capable de parcourir 320Km. C’est une arme, mais c’est une première étape vers les fusées !

Quand l’Allemagne perd la guerre en 1945, ces scientifiques sont capturés par les vainqueurs, les Américains et les Russes. Ils comptent se servir de leur technologie !

L’allemand Werner Von Braun, par exemple est à l’origine des fusées Américaines.

Les années 1950/1960 sont marquées par la concurrence entre les ETATS UNIS et l’URSS, on appelle ça la guerre froide !

Chacun veut montrer qu’il est plus fort que l’autre et la conquête de l’espace devient un moyen de montrer sa supériorité ! Une incroyable course à la Lune est lancée : Qui y marchera le premier ?

Les Russes conservent d’abord leur avance et puis le 16 Juillet 1969, tout est prèt du coté Américain, les astronautes embarquent dans le CSM (command/service module)

Neil Armstrong, Michael Collins, Buzz Aldrin

La mise à feu est lancée à 13H32( heure internationale)et la fusée s’envole et sort de

l’atmosphère en moins de 10 minutes en larguant son premier, puis son deuxième étage

quand ils n’ont plus de carburant. Le voyage dure trois jours. Arrivé à proximité de la Lune, le CSM se place en orbite, Armstrong et Aldrin s’installent dans le LEM, Collins

reste dans le module, il a pour mission de récupérer les deux autres plus tard !

Le LEM descend vers son point d’arrivée lorsque l’ordinateur rencontre soudain un problème, il a trop de calculs à effectuer et une alarme se déclenche ce qui fait rater le point d’arrivée prévu…

Gardant son sang-froid, Armtrong prend les commandes et trouve un autre lieu pour alunir, il ne lui reste que quelques secondes de carburant.

Le Dimanche 20 Juillet 1969 à 20H17 EAGLE se pose sur le sol lunaire, l’objectif est atteint !

Armstrong descend le premier et foule le sol lunaire le 21 Juillet à 21H56

C’est un petit pas pour un homme, un bond de géant pour l’humanité

Les réserves d’oxygène s’épuisent et il ne faudrait pas rater le voyage de retour. Il est temps de rentrer ! Et oh ! On y va là !

Au moment du départ,Aldrin réalise qu’il a cassé un interrupteur nécessaire à la mise à feu ! Pas de panique, il l’active avec un stylo !Les retrouvailles avec Collins sont parfaites. Le 24 Juillet 1969, le voyage se termine dans l’océan pacifique : Les astronautes sont récupérés sains et saufs !

1 Commentaire

Laisser un commentaire