MENU

Interdit de remplir les bouteilles de propane du camping-car avec du GPL

Interdit de remplir les bouteilles de propane du camping-car avec du GPL: les professionnels du gaz répondent

Peut-on remplir les bouteilles de propane avec du GPL? C’est une question que se posent un certain nombre de camping-caristes, qui aimeraient pouvoir faire le plein de gaz dans les stations services plutôt que de racheter des bouteilles. Effectivement, dans certains pays, on trouve plus facilement des stations GPL que des bouteilles de butane aux normes françaises. Mais voilà: la législation interdit une telle pratique, et les professionnels du gaz nous expliquent pourquoi.

Danger ou pas danger?

A l’origine de ce débat, le courrier d’un lecteur, Vincent Lefebvre, paru dans notre numéro 311. « La soi-disant interdiction de remplir des bouteilles de propane avec du GPL est un aberration, nous écrit le camping-cariste […]. Les lobbies ont fait voter des lois et diffusent de fausses informations afin de vendre leurs réservoirs et autres matériels soi-disant de sécurité. Une bouteille de propane remplie avec du GPL, si elle est utilisée comme une bouteille de propane (verticale), ne représente pas plu de danger qu’une bouteille de propane normale. »

Le communiqué que nous avons reçu du Comité Français du Butane et du Propane (CFBP, organisation non gouvernementale et association des professionnels des filières gaz, butane, propane et GPL), reprend l’ensemble des arguments qui nous ont été adressés par les professionnels du GPL.

La réponse des professionnels du gaz

Le CFBP souhaite rappeler les pratiques indispensables à la sécurité en matière d’emplissage des bouteilles de gaz. La réglementation n’interdit pas le remplissage des bouteilles de butane ou propane en station-service pour faire plaisir à un lobby mais elle le fait uniquement pour des raisons de sécurité.

Une telle pratique est à plusieurs titres très dangereuse. Sur les 20 dernières années elle a été à l’origine de plusieurs accidents mortels en Europe. C’est pourquoi l’arrêté du 30 août 2010 applicable aux installations de remplissage ou de distribution de gaz inflammables liquéfiés impose en effet aux stations service d’afficher clairement en caractères lisibles ou sous forme de pictogramme l’interdiction de remplissage de réservoirs mobiles et de bouteilles.

L’Accord international relatif au transport des marchandises dangereuses par route (ADR) qui s’impose en France, référence différentes normes d’application obligatoires afin de s’assurer que le remplissage en toute sécurité des bouteilles de gaz ne soit effectué que par des centres spécialement équipés, disposant de procédures appropriées, et par un personnel qualifié. En outre, ce personnel et les machines d’emplissage et de contrôles assurent entre autres :

  • l’inspection des bouteilles pour détecter tout défaut, corrosion ou dommage sur les bouteilles,
  • le contrôle de l’adéquation des bouteilles avec le produit (butane ou propane),
  • de ne pas dépasser le taux d’emplissage maximum,
  • la vérification de la date de requalification obligatoire,
  • le contrôle des fuites, le contrôle de la présence des dispositifs de sécurité.

Ces mesures essentielles de sécurité ne pourraient être correctement assurées si des bouteilles étaient remplies en station-service GPL par les usagers, fussent-elles « de propane », « fabriquées de la même façon » ou « utilisées verticales ».

Les bouteilles de gaz qui alimentent les caravanes et camping-cars doivent être achetées pleines dans un point de vente dédié. Une fois vides, elles sont échangées contre de nouvelles bouteilles. Les caravanes et camping-cars peuvent en revanche être équipés d’une installation fixe alimentée par un réservoir de gaz qui peut avoir la forme d’une « bouteille de gaz », d’où la confusion faite par M. Lefebvre. Le remplissage du réservoir sera autorisé si le réservoir est construit et installé conformément aux dispositions de la norme EN 1949.

1 Commentaire

  1. 24 juillet 2019  10 h 09 min par Michel Prost

    J'ai fais une erreur dans la transmission de mon texte, voici la suite :
    Danger ou pas danger?

    A l’origine de ce débat, le courrier d’un lecteur, Vincent Lefebvre, paru dans notre numéro 311. « La soi-disant interdiction de remplir des bouteilles de propane avec du GPL est un aberration, nous écrit le camping-cariste […]. Les lobbies ont fait voter des lois et diffusent de fausses informations afin de vendre leurs réservoirs et autres matériels soi-disant de sécurité. Une bouteille de propane remplie avec du GPL, si elle est utilisée comme une bouteille de propane (verticale), ne représente pas plu de danger qu’une bouteille de propane normale. »

    Le communiqué que nous avons reçu du Comité Français du Butane et du Propane (CFBP, organisation non gouvernementale et association des professionnels des filières gaz, butane, propane et GPL), reprend l’ensemble des arguments qui nous ont été adressés par les professionnels du GPL.
    La réponse des professionnels du gaz

    Le CFBP souhaite rappeler les pratiques indispensables à la sécurité en matière d’emplissage des bouteilles de gaz. La réglementation n’interdit pas le remplissage des bouteilles de butane ou propane en station-service pour faire plaisir à un lobby mais elle le fait uniquement pour des raisons de sécurité.

    Une telle pratique est à plusieurs titres très dangereuse. Sur les 20 dernières années elle a été à l’origine de plusieurs accidents mortels en Europe. C’est pourquoi l’arrêté du 30 août 2010 applicable aux installations de remplissage ou de distribution de gaz inflammables liquéfiés impose en effet aux stations service d’afficher clairement en caractères lisibles ou sous forme de pictogramme l’interdiction de remplissage de réservoirs mobiles et de bouteilles.

    L’Accord international relatif au transport des marchandises dangereuses par route (ADR) qui s’impose en France, référence différentes normes d’application obligatoires afin de s’assurer que le remplissage en toute sécurité des bouteilles de gaz ne soit effectué que par des centres spécialement équipés, disposant de procédures appropriées, et par un personnel qualifié. En outre, ce personnel et les machines d’emplissage et de contrôles assurent entre autres :

    l’inspection des bouteilles pour détecter tout défaut, corrosion ou dommage sur les bouteilles,
    le contrôle de l’adéquation des bouteilles avec le produit (butane ou propane),
    de ne pas dépasser le taux d’emplissage maximum,
    la vérification de la date de requalification obligatoire,
    le contrôle des fuites, le contrôle de la présence des dispositifs de sécurité.

    Ces mesures essentielles de sécurité ne pourraient être correctement assurées si des bouteilles étaient remplies en station-service GPL par les usagers, fussent-elles « de propane », « fabriquées de la même façon » ou « utilisées verticales ».

    Les bouteilles de gaz qui alimentent les caravanes et camping-cars doivent être achetées pleines dans un point de vente dédié. Une fois vides, elles sont échangées contre de nouvelles bouteilles. Les caravanes et camping-cars peuvent en revanche être équipés d’une installation fixe alimentée par un réservoir de gaz qui peut avoir la forme d’une « bouteille de gaz », d’où la confusion faite par M. Lefebvre. Le remplissage du réservoir sera autorisé si le réservoir est construit et installé conformément aux dispositions de la norme EN 1949.

Laisser un commentaire