MENU

LE SAVEZ VOUS ?

Sollies Pont dans le Var est la capitale de la figue !

Lorsque vous mangez une figue, vous mangez aussi… une guêpe !

Vous aimez les figues ? Alors c’est que vous aimez les guêpes ! Eh oui, pour devenir un fruit si savoureux, la figue doit être pollinisée par une guêpe. Et cette dernière doit absolument mourir à l’intérieur de la figue. On vous explique tout !

La figue n’est pas un fruit
Avant de commencer , il nous semble important de rappeler que, contrairement à ce que l’on pourrait penser, la figue n’est pas un fruit. Il s’agit en fait d’une fleur inversée. En effet, à l’inverse du pommier ou du poirier, les fleurs du figuier ne poussent pas à l’air libre, mais à l’intérieur de la coque rigide qui entoure la figue.

Pour observer ces fleurs, il suffit de couper une figue en deux. Au niveau du coeur, on peut alors apercevoir de nombreuses pulpes rouges. Il s’agit des fleurs de figuier. En s’approchant encore un peu plus, on peut même apercevoir les graines.

Or, chaque fleur de figuier produit un seul fruit. Ce dernier contient une seule graine.

Étant donné que chaque figue est constituée de plusieurs graines, cela signifie que manger une figue revient en fait à manger plusieurs fruits.

À noter également qu’il existe des figues mâles et des figues femelles. Les figues que nous mangeons sont toujours des figues femelles.

La pollinisation, qu’est-ce que c’est ?

La figue n’est vraiment pas un végétal comme les autres. Et pour cause, étant donné qu’il s’agit d’une fleur inversée, son processus de pollinisation se fait à l’intérieur même de la figue. Mais comment les insectes pollinisateurs font-ils pour y accéder ?

Pour rappel, afin que les plantes puissent se reproduire, et que les fruits et légumes puissent être cultivés, le vent ainsi que les insectes sont indispensables.
En effet, ces derniers, en se nourrissant du nectar des fleurs, récoltent sans le savoir du pollen sur leur corps, pollen qu’ils déposent ensuite sur les autres fleurs qu’ils butinent.
Or, le pollen est le “sperme” des plantes. C’est donc de cette façon que les végétaux se reproduisent.

C’est d’ailleurs pour cette raison que la disparition des insectes pollinisateurs, notamment les abeilles, est une véritable tragédie pour la planète. Sans eux, les végétaux ne pourront plus se reproduire, plongeant le monde dans une crise alimentaire sans précédent.

Pour qu’une figue mûrisse, une guêpe doit se sacrifier

Mais revenons-en à la figue. Le figuier fait office d’exception dans le monde des végétaux pour la simple et bonne raison qu’il est pollinisé par une seule espèce d’insecte : la guêpe du figuier.

Et c’est là que ça devient vraiment intéressant. En effet, pour polliniser la figue femelle, la guêpe du figuier doit s’y introduire par l’orifice prévu à cet effet. Jusque là tout va bien.
Le problème, c’est que pour y entrer, elle doit se contorsionner au point de briser ses ailes et ses antennes. Par conséquent, une fois qu’elle est entrée, la guêpe ne peut plus ressortir. Elle est donc condamnée à mourir à l’intérieur de la figue.

Mais ne soyez pas triste pour elle. En réalité, c’est grâce au pollen apporté par la guêpe que les fleurs peuvent éclore et que le fruit peut mûrir. Ainsi, sans le sacrifice de ces guêpes bien particulières, les figuiers n’existeraient pas.

Mais que devient le corps de la guêpe, me direz-vous ? Eh bien, il est digéré par la figue et transformé en protéines.
Lorsque vous mangez une figue, vous mangez donc aussi une guêpe morte ! Toutefois, rassurez-vous, le corps de l’insecte s’est depuis longtemps dissout, il n’y a donc aucune chance pour que vous croquiez dans une guêpe !

C’est cependant pour cette raison que certains végans (ceux qui ne consomment aucun produit d’origine animale : ni viande, ni poisson, ni produits laitiers, ni oeufs, ni miel…) décident de ne plus consommer de figues.

Le figuier a besoin de sa guêpe, mais la guêpe a aussi besoin de son figuier

Le figuier et la guêpe du figuier sont ce que l’on appelle “interdépendants“. Cela signifie qu’ils ont autant besoin l’un de l’autre pour survivre. En ce qui concerne le figuier, on a pu voir précédemment en quoi la guêpe lui était indispensable.

Concernant la guêpe, elle a également besoin du figuier puisqu’il lui fournit un nid d’exception pour ses larves. En effet, les guêpes femelles déposent leurs oeufs dans les figues mâles. Mais, comme nous l’avons vu, les guêpes ne peuvent ensuite plus ressortir. Ce n’est pas grave puisque leur but est de pondre et d’assurer ainsi leur reproduction. Leur mort n’est donc pas vaine.

Et une fois que les bébés guêpes femelles ont suffisamment grandi pour pouvoir quitter le nid, elles sont encore suffisamment petites pour pouvoir se glisser à l’extérieur et aller à leur tour soit pondre dans une figue mâle soit polliniser une figue femelle. Mais dans tous les cas, elles sont vouées à mourir à l’intérieur d’une figue.

Quant aux bébés guêpes mâles, ils naissent sans ailes car leur unique rôle est de se reproduire avec les bébés guêpes femelles (leurs soeurs, donc) avant qu’elles ne sortent du nid. Ils ont également pour mission de creuser des tunnels dans la figue afin que ces dernières puissent s’échapper.

La nature est bien faite, non ?

violette !

 

 

Laisser un commentaire