MENU

A découvrire en Provence : L’Abbaye de Sénanque

Coordonnées GPS de l’Abbaye : 43.931533, 5.189041

LA FONDATION

L’Abbaye Notre-Dame de Sénanque est fondée le 9 des calendes de Juillet 1148 ( 23 Juin ), par des moines cisterciens venus de Mazan en Ardèche. Notre-Dame de Sénanque est ainsi la quatrième abbaye cistercienne fondée en Provence, après Le Thoronet, Aiguebelle et Silvacane.

L’abbaye appartient à un ordre monastique puissant, porté par l’aura de Saint Bernard.

Au moment de la naissance de Sénanque, les cisterciens comptent plus de trois cent cinquante abbayes d’hommes réparties dans toute l’Europe, ils s’appuient sur une solide organisation et ont su développer un style architectural spécifique et immédiatement reconnaissable

A Sénanque, la communauté prend possession d’un étroit vallon d’1 km de long et de seulement 300 m de large, mais l’emplacement correspond parfaitement aux prescriptions de l’ordre qui précisent : « on ne doit construire aucun monastère dans les villes, les bourgs et les domaines ruraux » ( chap. 9 de la Summa Cartae Caritatis ).

Saint Benoît demande à ce que « le monastère détienne toutes les choses nécessaires : eau, moulin, jardin, boulangerie et les divers métiers en sorte que les moines n’aient aucune nécessité de courir au-dehors, ce qui n’est aucunement avantageux à leurs âmes. »

La vallée de Sénanque offre tous les matériaux nécessaires à la construction, comme la pierre et le bois. Elle est isolée, possède des terres cultivables, des pâturages et surtout un cours d’eau : la Sénancole.

Au XIIème siècle le climat, frais et pluvieux, est différent d’aujourd’hui : la Sénancole suffit alors largement aux besoins des moines fondateurs. Témoin de cette force passée de la Sénancole : l’appareillage qui a permis d’endiguer son cours est encore visible en plusieurs endroits de la vallée.

Le nom de l’abbaye peut être lié à la présence de ce cours d’eau providentiel : Sana Aqua ( eau saine ). Selon les recommandations de la Summa Carta Caritatis, toute nouvelle fondation doit compter douze moines et un abbé, mais il semble que ce ne fut pas le cas pour Sénanque. Seuls six religieux dont le premier abbé, Pierre, sont mentionnés : l’abbé, trois moines de chœur et deux frères convers.

En 1220, l’abbaye est achevée, soit un chantier de près de 60 ans.

Laisser un commentaire